Moules : une mortalité inquiétante

france 2

Dans le Pas-de-Calais, la mortalité anormale des moules inquiète pêcheurs et promeneurs.

Sur cette plage du Portel (Pas-de-Calais), la vie a comme disparu. Quasiment plus de moules sur ces rochers d'ordinaire bien garnis, constate avec désolation Claude Seillier. En vingt ans d'activité, ce pêcheur à pied n'a jamais vu ça. D'habitude, il ramasse jusqu'à 100 kilos par marée. Mais aujourd'hui, plus rien : il est obligé d'importer des moules d'Angleterre pour fournir ses clients.

Les pêcheurs rejettent les facteurs avancés par les experts

Le responsable, selon Claude Seillier, c'est le Vibrio splendidus, une bactérie qui ravage toute la Côte d'Opale. Mais pour les experts, les tempêtes ou le réchauffement climatique pourraient aussi expliquer ce phénomène. Des facteurs rejetés par les pêcheurs. Ces promeneurs aussi ont vu le changement. Si ceux-là sont des ramasseurs occasionnels, ils espèrent voir la situation des pêcheurs s'améliorer. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne