Monsanto : une condamnation à 80 millions de dollars

FRANCE 2

C'est la deuxième fois qu'un tribunal reconnait que le RoundUp a provoqué des maladies. En France, des procédures judiciaires sont aussi en cours contre le géant Monsanto.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est un soulagement pour Edwin Hardeman, qui tombe dans les bras de ses avocates et de sa femme après le verdict dans son procès contre Monsanto. Ce septuagénaire est atteint d'un cancer qu'il impute à la responsabilité du RoundUp, le désherbant très critiqué du groupe. Le jury condamne le géant américain à lui verser 81 millions de dollars. Un second revers pour Monsanto qui avait déjà perdu son procès en août 2018 contre un jardinier professionnel de 46 ans atteint d'un cancer en phase terminale.

11 000 procédures contre Monsanto aux États-Unis

La firme a été condamnée à lui verser 289 millions de dollars, finalement abaissés à 78 millions en appel. L'entreprise a toujours nié toute dangerosité du RoundUp. Un désherbant à base de glyphosate, pourtant classé comme cancérogène probable par l'Organisation mondiale de la santé en 2015. Aux États-Unis, plus de 11 000 procédures sont engagées contre Monsanto, désormais repris par l'Allemand Bayer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne