Mobilisation : les agriculteurs menacent de manifester

Les agriculteurs menacent de manifester contre la hausse d'une taxe sur certaines pollutions prévue en janvier, mais aussi pour l'application de la loi alimentation. 

Sur un barrage près de Toulouse (Haute-Garonne), des agriculteurs sont aux côtés des "gilets jaunes". Ils souhaitent une meilleure rétribution. "Qu'on augmente le prix du lait, le prix des céréales et qu'on revienne à un coût de production normal", détaille l'un d'entre eux. Ils souhaitent que la loi alimentation soit appliquée comme l'avait promis le gouvernement. Cette loi doit leur permettre d'être mieux payés par les grandes surfaces en encadrant les promotions et en augmentant le seuil de revente à perte. Mais ces dispositions pourraient entraîner l'augmentation des prix et donc une baisse du pouvoir d'achat des Français, selon la grande distribution.

350 euros par mois pour vivre 

Cette accusation est balayée par le principal syndicat des agriculteurs. "Ce serait un comble que ce soit les agriculteurs, dont on connaît la faiblesse des revenus, qui soit mis à contribution pour éponger cette difficulté ", a dénoncé Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA. Selon le syndicat, l'augmentation serait de 50 centimes par mois et par habitant. La fédération appelle les agriculteurs à manifester partout en France, la semaine du 10 décembre. Godefroy Potin, céréalier, dénonce les charges et les taxes trop importantes par rapport à la concurrence européenne. En France, un tiers des agriculteurs se verse moins de 350 euros par mois, selon la Mutualité sociale agricole. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne