Marne : l'agriculteur qui avait tiré sur un voleur présumé de carburant remis en liberté sous contrôle judiciaire

Une manifestation pour soutenir l\'agriculteur Jean-Louis Leroux devant la cour d\'appel de Reims (Marne), le 13 février 2020.  
Une manifestation pour soutenir l'agriculteur Jean-Louis Leroux devant la cour d'appel de Reims (Marne), le 13 février 2020.   (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Jean-Louis Leroux avait ouvert le feu, dans la nuit du 31 janvier au 1er février, sur un groupe de personnes soupçonnées de lui voler du carburant sur son exploitation agricole.

La cour d'appel de Reims a autorisé jeudi 13 février la remise en liberté de l'agriculteur marnais qui avait grièvement blessé au fusil à plomb un jeune homme soupçonné de vol de carburant dans son exploitation, rapporte France Bleu Champagne-Ardenne. Jean-Louis Leroux, qui était en détention provisoire, devra respecter un contrôle judiciaire. Il devra pointer à la gendarmerie deux fois par semaine, a interdiction de se rendre dans la Marne et d'entrer en contact avec les personnes liées au dossier. L'agriculteur, âgé de 46 ans, est mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire".

Une manifestation pour soutenir l'agriculteur

En amont de l'audience jeudi matin, une manifestation de soutien avait eu lieu à Reims pour demander la libération de l'agriculteur. À l'initiative de la FDSEA, cette marche avait réuni 550 personnes d'après la police. L'affaire revêt un caractère symbolique pour les agriculteurs de la région face à des vols et des actes de malveillance qu'ils jugent plus en plus fréquents. Jean-Louis Leroux, notamment, avait déjà fait l'objet d'une quarantaine de vols.

Dans la nuit du 31 janvier au 1er février dernier, Jean-Louis Leroux avait ouvert le feu sur un groupe de personnes soupçonnées de lui voler du carburant sur son exploitation à Ambrières dans la Marne. Un jeune homme de 19 ans avait été gravement blessé, son pronostic vital avait été engagé. Il est toujours dans le coma.

Vous êtes à nouveau en ligne