Manche : des ostréiculteurs embauchent des Polonais, faute de trouver des Français

France 3

L'ostréiculture n'attire pas la main-d’œuvre. Des producteurs d’huîtres de la Manche sont contraints d'embaucher des Polonais.

Marta et Kuba Gorzke ne maîtrisent pas encore le français, mais connaissent déjà par cœur les gestes du métier. Il y a quatre mois, ce couple a quitté sa famille et son pays pour venir travailler dans une exploitation ostréicole. Ils ont été embauchés en CDD pour 1 237 euros nets par mois. Un salaire trois fois plus élevé que celui auquel ils étaient habitués en Pologne pour un travail moins dur selon eux.

Une fatalité

Dans La Manche, ils sont une dizaine de Polonais à travailler pour les ostréiculteurs de Saint-Vaast-la-Hougue. L'un d'eux, Denis Lejeune, ne peut se passer de cette main-d’œuvre étrangère, faute de candidats français. Ses trois salariés polonais sur ses huit employés sont embauchés aux mêmes conditions que les Français : 39 heures de travail par semaine payées au smic. Fin avril, les Gorzke et leur ami retourneront passer quelques mois en Pologne. Denis Lejeune a trouvé de nouveaux salariés pour les remplacer, tous polonais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne