Maine-et-Loire : un pesticide suspendu après des intoxications

Après le glyphosate, le métam-sodium. Ce pesticide est accusé d'avoir intoxiqué des dizaines de personnes dans le Maine-et-Loire. C'est ce qui ressort d'une enquête approfondie menée par franceinfo.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Picottements au niveau des yeux, sentiment de tête boursouflée, il y a deux semaines, les salariés de la pépinière Kastell (Maine-et-Loire) ont ressenti ces symptômes. Ce jour-là, à côté de la pépinière, un maraîcher traite son champ avec un pesticide qui contient du métam-sodium, une substance qui prépare le sol à la culture de la mâche, et très décrié par les associations de défense de l'environnement.

17 hospitalisations

En tout, la préfecture recense trois incidents en quelques jours. 70 personnes intoxiquées, 17 hospitalisées. Le métam-sodium est autorisé en Europe jusqu'en 2022, mais il doit être utilisé dans certaines conditions, notamment l'absence de vent. Le producteur doit aussi informer la mairie. La préfecture du Maine-et-Loire a suspendu l'utilisation du métam-sodium jusqu'au 26 octobre. Suite à ces incidents, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a décidé de réexaminer toutes les autorisations de mise sur le marché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne