Lot-et-Garonne : un projet de barrage fait polémique

France 2

Dans le Lot-et-Garonne, la création d'un lac artificiel crée la polémique. Les agriculteurs ont besoin de lutter contre la sécheresse, tandis que des associations dénoncent un impact trop important sur l'environnement.

Les travaux commencent, les arbres tombent. Dans le Lot-et-Garonne, se trouvera bientôt un lac artificiel de 20 hectares. Les terrains appartiennent à la chambre d'agriculture du département qui souhaite stocker l'eau pour faire face aux périodes de sécheresse. Trois mois par an, le ruisseau voisin est, effectivement, à sec.

Un projet qui fait débat

Après une enquête publique, la préfecture a autorisé les travaux malgré les avis défavorables du Conseil national de la protection de la nature (CNPN) qui parle notamment d'impact sur les espèces protégées, de défaillances hydrologiques (le lac ne se remplirait pas) envisageables une année sur deux. La retenue d'eau sera utilisée pour une vingtaine d'agriculteurs, dont certains ont prévu de s'installer grâce à ce projet de lac. Au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, la question fissure la majorité avant le vote d'une subvention de 1,5 million d'euros. La bataille de l'eau se jouera aussi devant le tribunal administratif : des associations ont demandé la suspension des travaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne