Limousin : un élevage de poules à la retraite

France 2

Dans le Limousin, un homme a décidé de monter une ferme pour les poules âgées afin qu'elles ne soient pas tuées, car considérées comme trop peu productives.

Ramasser des œufs dans un élevage de poules, quoi de plus banal ? Pourtant, dans cette ferme du Limousin, c'est une première mondiale. Les œufs proviennent exclusivement de vieilles poules qui ont échappé à l'abattage. "Dans l'élevage, on laisse vivre les poules jusqu'à 18 mois, et après on les tue parce qu'elles sont moins productives. Nous, on a décidé de les garder en vie et de les laisser pondre toute leur vie", explique Fabien Sauleman. Cet ancien Parisien, venu du marketing et des applications mobiles, s'est lancé dans l'aventure lorsqu'il s'est rendu compte qu'il y avait de la souffrance animale jusque dans la filière de l’œuf.

Des œufs plus gros que la moyenne

Grâce à des amis et une campagne de financement participatif, il a pu acheter fin 2007 une ferme de 16 hectares en Haute-Vienne. La Maison des poules accueille depuis l'an dernier des centaines de poules qui étaient promises à l’abattage. Avec le temps, elles ne pondent plus un œuf par jour, mais un tous les deux ou trois jours. Elles resteront à la Maison des poules jusqu'à leur mort naturelle. La ferme produit tout de même des centaines d’œufs par jour, plus gros que la moyenne, car la taille augmente avec l'âge de la poule. Les ventes de Fabien Sauleman progressent chaque mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne