Les prix du lait et du beurre énervent les producteurs laitiers

FRANCE 2

Plusieurs sites laitiers ont été bloqués par des agriculteurs en colère. En cause : le prix du beurre qui flambe alors que leur rémunération ne couvre même pas leurs coûts de production.

Ce mardi 13 juin, des agriculteurs ont mené des actions dans tout l'ouest du pays. C'est à coup de lisier déversé, de pneus brûlés ou de gravats amoncelés qu'ils ont décidé de perturber certaines coopératives laitières, comme c'est le cas dans ces trois sites de Normandie et de Bretagne. "Le but c'est de bloquer la transformation, pour qu'on puisse venir aux négociations derrière", explique Jérôme Landais, un agriculteur du Morbihan. Dans son viseur, le prix du lait. S'il vient tout juste de remonter à 31 centimes en 2017, son coût de production (34 centimes) reste pour le moment supérieur.

Le paradoxe du beurre

Les comptes sont dans le rouge depuis trop longtemps. Pourtant les cours de certains produits industriels comme le beurre se sont envolés. Un paradoxe qui peut être dur à entendre pour les éleveurs. "Le beurre industriel a fait un bond de 200%, affirme Yoann Vetu, agriculteur en Loire-Atlantique. Ce qui n'est pas le cas de notre prix payé à la production." Mais leurs revendications ne s'arrêtent pas là : les éleveurs réclament aussi plus de transparence dans les marges des intermédiaires. Dans les jours qui viennent, les actions vont se multiplier ou perdurer devant certaines laiteries.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne