Les cinq fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

Un rapport de l’association "Générations Futures" révèle des résultats inquiétants concernant les taux de pollution élevés sur les fruits et les légumes français.   

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En France, 73% des fruits et 41% des légumes non-bios contiendraient des résidus de pesticides. C'est le bilan d'un rapport de l'ONG "Générations Futures", publié le 20 février. L’association a analysé, entre 2012 et 2016, 19 fruits et 33 légumes non-bios pour évaluer leur taux de pollution.

Parmi les fruits et légumes les plus contaminés, voici le top cinq :  le céleri branche (84,6%), le pamplemousse et le pomelo (85,7%), la cerise (87,7%), la clémentine et la mandarine (88,4%) et le raisin (89%). Ces résultats correspondent aux quantités de pesticides utilisés mais aussi aux caractéristiques des végétaux. 

Parmi les moins pollués, l'avocat et l’asperge

En revanche, parmi les légumes aux taux de pollution les plus bas, on retrouve la betterave (4,4%), l'asperge (3,2%) et le maïs (1,9%). Ce qui s’explique par le fait que "certains légumes sont plus rustiques ou enterrés et reçoivent moins de pesticides car une partie reste sur les feuilles ou sur le sol", avance François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. Parmi les fruits les moins touchés, les kiwis et les avocats. 

À quelques jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris, l’association appelle le gouvernement à réduire l'usage des pesticides dans l'agriculture traditionnelle.

Vous êtes à nouveau en ligne