Les agriculteurs rejoignent le mouvement des "gilets jaunes"

FRANCE 2

Les agriculteurs se mobilisent lundi 10 décembre et entendent multiplier les actions pour interpeller les autorités sur leur rémunération et sur les critiques dont ils sont victimes, notamment sur l'écologie.

Sur les ronds-points, de nouveaux panneaux sont apparus : les agriculteurs rejoignent les "gilets jaunes" pour exprimer leur colère. À Flixecourt (Somme), ils sont une quarantaine avec un nouveau mode de communication, une bouteille de lait qui rémunère ses producteurs. C’est tout l'enjeu pour ces nouveaux manifestants. Sans rejoindre totalement le mouvement, eux aussi dénoncent les taxes qui réduisent leur pouvoir d'achat. Jean-Christophe Rufin est éleveur et secrétaire général de la FRSEA (Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles) dans les Hauts-de-France. Il vend aujourd'hui son lait, mais pour gagner sa vie, il lui faudrait 15% de plus que ce qu'il touche actuellement. "On paye l'alimentation, on paye les soins aux animaux, mais nous, on ne se paye pas", témoigne-t-il.

La déception de la loi alimentation

Les agriculteurs misaient sur la loi Alimentation, qui prévoit des mesures, pour augmenter leur rémunération, mais cette loi tarde à se mettre en place. L'Élysée parviendra peut-être à enrayer cette nouvelle mobilisation. Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume, participe lundi 10 décembre aux rencontres avec les syndicats de producteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne