Les agriculteurs à la rescousse de la planète

France Info

De plus en plus d’agriculteurs utilisent la méthode de l’élevage régénératif, positive pour la nature. Explications.

Au beau milieu de la Creuse, dans une grange, une vingtaine d’éleveurs sont réunis pour un cours magistral. Tous sont venus pour écouter un cours sur l’élevage régénératif, une méthode bien particulière. Au lieu de nourrir les vaches avec du soja importé, il faut les mettre au pré. Jaime Elizondon, agriculteur et formateur d’agro-écologie, explique : "Nous devons changer nos méthodes, ne plus nourrir nos bovins avec des céréales, ni les engraisser dans de grandes fermes. Ils doivent être élevés dans des petites fermes, et uniquement nourris à l’herbe."

Une réduction d’émissions de CO2

Felix, agriculteur présent à la formation, essaye cette méthode depuis quelques temps. Un apprentissage pour les agriculteurs, mais également pour les vaches. Au final, la méthode est destinée à aider la nature. En effet, le CO2, responsable du réchauffement de la planète, va ainsi baisser. L’herbe, ses racines et le sol de la prairie capturent le CO2 de l’atmosphère. En mangeant l’herbe, la vache provoque le retour d'une part de CO2 à la terre sous forme de bouse. Du méthane est également relâché dans l’atmosphère. Chaque année, un hectare de prairie capture l’équivalent en CO2 de quatre allers-retours Paris-New York. Une vache rejette l’équivalent de deux aller-retour.

Vous êtes à nouveau en ligne