Le camembert fait son grand retour en Chine

Photo d\'illustration d\'un plateau de fromages dans un restaurant de Pékin.
Photo d'illustration d'un plateau de fromages dans un restaurant de Pékin. (GREG BAKER / AFP)

Bannis du marché chinois pendant près de deux mois, plusieurs fromages français sont à nouveau vendus dans le pays.

Bonne nouvelle pour les amateurs de fromage en Chine : les autorités sanitaires lèvent finalement l'interdiction de nombreux produits affinés, dont le camembert et le roquefort. Le commerce reprend immédiatement, annonce la délégation de l'Union européenne en Chine lundi 23 octobre.

Au début de l'été, les douanes chinoises s'étaient tout à coup inquiétées du niveau de bactéries contenues dans les fromages. Il a fallu plusieurs réunions entre les autorités sanitaires chinoises et la délégation de l'Union européenne en Chine, pour démontrer que les bactéries utilisées depuis toujours dans le camembert ou le roquefort n'étaient pas nocives pour la santé des consommateurs.

Les commerçants soulagés

Ce retour, "c'est une excellente nouvelle !" se réjouit Christophe Rovan, restaurateur français installé à Pékin. "On va pouvoir enrichir de nouveau nos plateaux avec des tas de fromages qu'on pensait ne plus jamais pouvoir proposer. Les fournisseurs habituels étaient tous en rupture de stock." Le patron peut à nouveau cuisiner ses fameuses sauces au bleu, qui accompagnent les entrecôtes venant de Mongolie. "Le fromage est un des produits emblématiques de la France, de la culture et de la cuisine française. Tout le monde sait que les Français aiment le fromage, aiment les fromages qui puent ; c'est quelque chose qui contribue à notre image et à notre réputation."

Les ruptures sensibles, c'était camembert, brie et bleu.Un restaurateur français installé à Pékinfranceinfo

Une bonne nouvelle, d'autant que la clientèle chinoise est de plus en plus friande de produits laitiers. "La plupart des clients viennent pour découvrir ce genre de produits. Ils en achètent pour leurs enfants car ils savent que c'est un bon produit, plein de calcium. Ce sont des classes moyennes, voire un peu plus haut. Les Chinois s'habituent aux fromages doux, ils en achètent pas mal. Ceux qui achètent les produits forts, ce sont des gens qui ont vécu à l'étranger. Le comté se vend facilement, mais le plus vendu, c'est le brie", juge ce commerçant chinois, Mr Chen.

Les Chinois s'intéressent de plus en plus au fromage.Un commerçant chinoisà franceinfo

Les importations de fromage en Chine se sont élevées à 419 millions de dollars en 2016 soit 356 millions d'euros. Un marché encore limité par rapport à la consommation de vin, qui explose en Chine.