Lait : l'or blanc de la vache bretonne pie noir

Cette vidéo n'est plus disponible

L'ambassadrice de ce 54e salon de l'Agriculture est la vache Fine, une bretonne pie noir. Cette race bovine a failli disparaître.

Dans le village de Boussac, en Ile-et-Vilaine, l'étable d'Églantine Touchais contient une douzaine de vaches : des bretonnes pie noir. Sans cette race locale, cette agricultrice n'aurait pas pu s'installer. "Mon projet, c'était de faire de la transformation, de la vente directe, d'avoir une certaine autonomie. C'est une race qui est bien adaptée à des petits systèmes, sur des petites surfaces", confie l'éleveuse.

Idéal pour les fromages blancs

Églantine s'est installée il y a quinze ans sur une ferme d'à peine vingt hectares de prairie. Chaque année, elle produit 15 000 litres de lait, et tout est transformé. Si la bretonne pie noir donne moins de lait que d'autres races, celui-ci est particulièrement bien adapté pour les fromages blancs, les tomes et cette spécialité bretonne oubliée : le gwell. Un lait fermenté qui doit être produit exclusivement avec des races locales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne