L'huile de jojoba, l'or du désert

France 2

Le jojoba permet de produire une huile très hydratante que s'arrachent de plus en plus les marques du cosmétique. Israël et l'Égypte se sont lancés dans la production de ce nouvel or vert.

Initialement présent au Mexique, le jojoba s'acclimate très bien aux conditions très arides du désert. Israël, qui s'est lancé dans la production il y a quelques années, en est aujourd'hui devenu le premier producteur mondial. Grâce à l'huile que permettent de produire les graines de jojoba, c'est un secteur plein d'avenir. Les grandes marques du cosmétique raffolent de cette huile très hydratante. "La demande est très forte, en cinq ans, nous avons triplé notre production et nous continuons de nous agrandir", explique Nabil Sadek El Mogy, un producteur.

Une production qui devrait doubler d'ici dix ans

La composition de l'huile de jojoba est proche de l'huile de cachalot, autrefois utilisée en cosmétique. Alors la demande explose et son prix s'envole : elle est environ dix fois plus chère que l'huile d'olive, notamment parce qu'elle se conserve jusqu'à 25 ans. Une tonne de graines se vend presque 4 000 euros pour les producteurs et d’après les estimations, la production de jojoba devrait doubler dans le monde d’ici dix ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne