Jura : menaces sur le cochonnet français

FRANCE 3

Les amateurs de pétanque le savent : le cochonnet est fabriqué en buis. Mais la pyrale du buis, un papillon parasite venue d'Asie, provoque d'énormes dégâts. Le premier fabriquant de cochonnet au monde doit s'adapter pour faire face à la demande. 

Les forestiers et les agriculteurs coupent la plupart des buis fragilisés par la pyrale, un papillon d'Asie qui prolifère dans le Jura. "La pyrale attaque les buis, qui sèchent. On ne peut pas les travailler", déplore un agriculteur. Depuis l'automne, un tourneur a acheté 600 tonnes de buis. Son stock devrait lui suffire pour les dix prochaines années. Il devra ensuite se tourner vers d'autres marchés. "Il n'y en aura plus dans les forêts. Ça va être compliqué dans le Jura. Mais il y en a ailleurs en France et dans les pays limitrophes", explique-t-il.

Toute une région en difficulté

Comme la plupart des tourneurs de la région, Jean-Yves Monneret utilise presque exclusivement ce bois, qui sert à fabriquer des cochonnets de pétanque. Près d'un million de pièces sort chaque année de son atelier. Les cochonnets sont fabriqués avec des troncs de buis vieux d'un demi-siècle. Pour faire face à la situation, les tourneurs de la région ont décidé de stocker un maximum de cochonnets dans leurs hangars. 



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne