Inondations dans le Gard : des conséquences économiques dramatiques

France 2

Dans certaines communes du Gard, il est tombé samedi 19 septembre autant de pluie en quelques heures qu'en une année entière. Les conséquences économiques sont désastreuses.

Dans la commune de Saint-Jean-du-Gard (Gard), une prairie de sept hectares a été transformée en plage de sable. Il n'y a plus une trace d'herbe. Toute la nourriture des moutons qui y paissent d'habitude est désormais ensevelie. Il faut creuser dix centimètres sous terre pour sauver le peu d'herbe qui reste. "Les bêtes ne peuvent plus du tout manger, il faut tout nettoyer et tout racler", explique Laurent Polti-Chagnolleau. Cet éleveur de moutons estime à six mois le temps nécessaire pour tout remettre en état. Il risque de devoir se séparer de son troupeau. 

Des secteurs déjà fragilisés par la crise sanitaire

Dans la commune voisine d'Anduze, les dégâts sont aussi très importants. "L'atelier de Pierre et Sophie", un restaurant du village, terminait à peine son service lorsqu'une vague a déferlé jusqu'au sous-sol. Il ne reste pas grand-chose de la cuisine, car tout a pris l'eau. Il est impossible de rouvrir dans l'immédiat. Après des mois de fermeture à cause de la crise sanitaire, les gérants et leurs employés se retrouvent à nouveau au chômage technique. Il est encore trop tôt pour chiffrer le montant global des dégâts, mais au vu de leur étendue dans le Gard, la facture s'annonce très conséquente. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne