Incendies : près de deux mille hectares détruits dans les Hauts-de-France

Un camion de pompiers à Erbray en France le 17 juillet 2019, lors d\'une intervention sur un feu de végétation
Un camion de pompiers à Erbray en France le 17 juillet 2019, lors d'une intervention sur un feu de végétation (RONAN HOUSSIN / HANS LUCAS)

Six pompiers et un homme de 72 ans ont été blessés légèrement.

En pleine canicule, la chaleur associée à la sécheresse précipite les départs de feux. Ce sont près de deux mille hectares de terres agricoles qui ont été détruits jeudi dans les Hauts-de-France, dans des incendies notamment provoqués par la canicule, a-t-on appris vendredi 26 juillet auprès des pompiers. Dans l'Oise, 61 feux d'espaces naturels ont ravagé plus d'un millier d'hectares de cultures agricoles et de chaume, a indiqué le service d'incendie et de secours (Sdis).

Plus de trois cents sapeurs-pompiers et une centaine de véhicules ont été mobilisés pour éteindre les feux, certains demeurant toujours en surveillance vendredi matin. Les Hauts-de-France ont connu jeudi une journée de chaleur historique, avec des records de température battus dans plusieurs villes comme Lille (41,5 °C) ou Dunkerque (41,3 °C).

Six pompiers et un homme de 72 ans ont été légèrement blessés. 

800 sapeurs-pompiers déployés sur 79 interventions

Devant cette situation, le préfet de l'Oise a annoncé avoir ordonné "jusqu'à nouvel ordre" l'arrêt immédiat des moissons pour la sécurité des agriculteurs et des sapeurs-pompiers dans l'ensemble du département.

Dans la Somme, 850 hectares de surfaces agricoles sont partis en fumée. Au total, 800 sapeurs-pompiers ont été déployés sur 79 interventions, a-t-on appris auprès du Sdis du département. Une cinquantaine d'hectares ont également été incendiés dans le Nord et le Pas-de-Calais et des feux de récolte ont été signalés en Picardie.

Vous êtes à nouveau en ligne