"Ils s’éclataient la gueule à chaque réunion" : la cohabitation Decerle-Canfin sur la liste LREM pour les européennes s’annonce orageuse

Jérémy Decerle lors de la conférence de presse de La République en marche et du MoDem pour la présentation des premiers candidats de la liste \"Renaissance\" qui porteront leur projet commun pour les élections européennes, le 26 mars 2019, à Paris.
Jérémy Decerle lors de la conférence de presse de La République en marche et du MoDem pour la présentation des premiers candidats de la liste "Renaissance" qui porteront leur projet commun pour les élections européennes, le 26 mars 2019, à Paris. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Jérémy Decerle, l’ex-président des Jeunes agriculteurs, est en position éligible sur la même liste que l’écologiste Pascal Canfin. L’alliance est audacieuse : les relations entre les deux hommes semblent électriques.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La nouvelle sera sûrement très commentée en ce jour d'ouverture du congrès de la FNSEA à Nancy : le président des Jeunes agriculteurs Jérémy Decerle, 35 ans, est débauché par La République en marche. L'annonce est tombée le mardi 26 mars : Jérémy Decerle devient ainsi quatrième sur la liste de LREM, et donc éligible, pour les élections européennes. En démissionnant de ses fonctions, il se retrouve sur la même liste que l'écologiste Pascal Canfin, en deuxième position.

"Si Jérémy a quelque chose à dire, il le fera"

Entre son syndicat, allié de la FNSEA, et les écologistes, les relations sont, à tout le moins, orageuses. En effet, que ce soit les pesticides, la réforme de la politique agricole commune ou la place du bio, tout oppose le syndicat des Jeunes agriculteurs et les écologistes. La future cohabitation entre l'éleveur de en Saône-et-Loire et l'ex-directeur général de WWF France, Pascal Canfin, est impossible, juge Laurent Pinatel, le porte-parole de la Confédération paysanne : "Nous sommes assez songeurs, ironise-t-il. Il ne peut pas y avoir de cohabitation pour le moment : ils s’éclataient la gueule à chaque réunion entre ONG environnementales et Jeunes agriculteurs et là, ils se retrouvent sur la même liste..."

Ce qui est sûr, c'est que Jérémy Decerle ne taira pas ses convictions, estime Samuel Vandaele, le président par intérim des Jeunes agriculteurs : "Ils vont échanger, prédit-il. Jérémy est quelqu’un d’entier et s’il a quelque chose à dire, il le fera savoir aux différentes personnes sans passer par quatre chemins." Et si jamais Jérémy Decerle oubliait ses valeurs et ses engagements, Samuel Vandael assure à cet égard que lui et les siens sauront les lui rappeler.

Vous êtes à nouveau en ligne