Hautes-Alpes : la tulipe de Guillestre, une plante au naturel

FRANCE 3

Dans les Hautes-Alpes, les botanistes cultivent la tulipe de Guillestre. Une espèce locale plébiscitée par les visiteurs. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elle arbore une robe mauve et lilas. La tulipe de Guillestre (Hautes-Alpes) est une variété ancestrale qui regorge de caractéristiques singulières. Comme le tournesol, elle est héliotrope, c'est-à-dire qu'elle suit le cours du Soleil. Disparue pendant plus d'un siècle, cette plante est redécouverte en 1992. Quelques bulbes sont prélevés par le Conservatoire de botanique de Gap pour être multipliés avec succès. Aujourd'hui, plus de 10 000 tulipes fleurissent chaque printemps, pour le plus grand plaisir des visiteurs des jardins.

Pas d'arrosage

Les plantes présentes dans le département sont toutes confrontées aux mêmes contraintes climatiques. À Guillestre, elles ne sont pas arrosées artificiellement et ne subissent aucun traitement chimique. "Pendant les périodes sèches qui se produisent au printemps, ça devient compliqué pour les plantes, c'est effectivement le cas cette année. C'est préférable de procéder de cette manière plutôt que de trop favoriser les plantes", détaille le botaniste Philippe Gillot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne