Haricots : l'or blanc de Tarbes

FRANCE 2

Depuis trois siècles, le haricot de Tarbes est cultivé dans les Hautes-Pyrénées, exclusivement à la main. 

Les gousses chargées de grains se récoltent exclusivement à la main. Aux pieds des Pyrénées, en Bigorre, c'est la pleine saison de la cueillette de ce haricot blanc. "Sa qualité principale, c'est la finesse de la peau et pour obtenir cette finesse, c'est le pH, l'acidité du sol et le taux d'argile qui sont importants", explique Jean-Marc Bédouret, producteur de haricots tarbais.

De 12 à 70 producteurs

L'autre secret, c'est le vent chaud et sec qu'on rencontre en montagne. Il y a 30 ans, une douzaine d'agriculteurs, dont Jean-Marc Bédouret, a fait le pari de relancer cette production alors confidentielle. 10 ans plus tard, en 1997, le haricot tarbais décroche le label rouge. Le nombre de producteurs est passé de 12 à 70 sans que le mode de culture évolue. Chaque automne, quelques 400 saisonniers payés au poids se relaient sur les parcelles. Un ramassage à la main, gage de tradition et surtout de qualité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne