Grippe aviaire : la France craint son retour

FRANCE 3

En raison de cas recensés dans des pays européens, la France a décidé de déclencher des mesures de confinement dans certains élevages.

Ce week-end, les gibiers à plumes resteront dans leur volière dans les zones humides des Deux-Sèvres et de Charente-Maritime : le lâcher est interdit pour les chasseurs. Du coup, une grosse perte est attendue pour les chasseurs. Daniel Cossais, un éleveur de gibiers à plumes explique à France 3 qu'il perdra 12 000 euros.

Une souche particulièrement violente

C'est une très mauvaise nouvelle alors qu'on est en pleine saison de la chasse. En raison de livraisons annulées, Daniel Cossais doit remettre tous ses animaux en volière en espérant obtenir une dérogation dans les semaines à venir. "Le problème, c'est qu'on n'est pas prévenu, même une semaine avant", dit l'éleveur. Et cette interdiction n'est pas la seule mesure de prévention imposée par le ministère. Dans les zones concernées, tous les élevages vont devoir confiner leurs volailles. Des restrictions justifiées par la violence de cette souche de la grippe aviaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne