Glyphosate : s'en passer, c'est possible !

Cette vidéo n'est plus disponible

France 2 a rencontré un jeune agriculteur qui a décidé de trouver une alternative au glyphosate. Économie, qualité, rendement : l'expérience est plutôt concluante.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce jeune agriculteur de 32 ans est un précurseur. Sur les coteaux du Pays basque, son exploitation d'une centaine d'hectares est passée en bio en 2016. Il cultive du maïs, du soja ou du blé garanti sans glyphosate. Son secret réside dans ce paillage qui empêche les mauvaises herbes de pousser et permet de se passer des pesticides. Cette innovation consiste à semer au milieu des cultures: la machine agit comme un scalpel, dépose les graines dans un sillon qu'elle referme aussitôt.

Vers un nouveau modèle agricole ?

Son oncle, l'ancien exploitant de ses champs de maïs, a utilisé du glyphosate pendant des années. Pour le convaincre, rien de tel qu'une analyse des sols, vivants et en bonne santé. Et pourtant, la qualité est au rendez-vous et le rendement ne cesse d'augmenter. Les terres ne sont pas labourées, l'eau est conservée et les sols ne sont pas épuisés. Depuis son petit village du Pays basque, cet agriculteur espère contribuer à la naissance d'un nouveau modèle agricole, sans pesticide.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne