Glyphosate : Nicolas Hulot propose un renouvellement limité à trois ans

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a plaidé lundi sur RTL pour "une sortie rationnelle et programmée" de la star des herbicides.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Doucement, mais "sans rien lâcher". Nicolas Hulot souhaite limiter à "trois ans" le renouvellement au niveau européen du glyphosate, cet herbicide très utilisé en agriculture. Cela laisserait le temps de "regarder tout ce que l'on peut trouver en termes d'alternative et aider ceux pour lesquels l'utilisation du glyphosate est indispensable à se pencher sur d'autres pratiques", a expliqué le ministre de la Transition écologique sur RTL, lundi 23 octobre. Lui plaide pour "une sortie rationnelle et programmée".

>> Si vous ne comprenez rien au débat sur le glyphosate, la star des herbicides, lisez cet article

La Commission européenne s'apprête à renouveler l'autorisation de ce produit très controversé. Le vote a lieu mercredi 25 octobre. La France a déjà affirmé qu'elle voterait contre. "Je ne suis pas trop inquiet. Je n'imagine pas (...) qu'on autorise pour dix ans. Je n'imagine pas une seule seconde", a répété Nicolas Hulot. "En ce qui me concerne ce sera, je l'espère, largement en dessous de cinq ans", a-t-il précisé.

Ce qui m'intéresse, c'est tout ce qui se fait dans la fenêtre du quinquennat.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique

sur RTL

Ce n'est pas l'avis de son collègue du gouvernement, Stéphane Travert. Le ministre de l'Agriculture s'est, lui, prononcé pour une réhomologation de cinq à sept ans.

Vous êtes à nouveau en ligne