Gironde : des microalgues pour protéger les vignes

France 3

Un chercheur bordelais a mis au point un pesticide 100% naturel, à base d'algues.

Les premiers tests remontent au mois de juin dans ce château du Médoc. Sur une centaine de pieds de merlot et de cabernet, le chef de culture avait procédé à des pulvérisations préventives. Résultat : aucune trace de mildiou sur les pieds de vigne traités. L'efficacité de la microalgue contre le champignon a d'abord été démontrée en laboratoire et validée par l'Inra. L'organisme aquatique a été identifié et récolté pour de multiples applications dans l'agriculture.

Trois viticulteurs expérimentent

Le plus grand soin est apporté à ce grand cru classé avec l'engagement de supprimer les traitements à bases de pesticides. Pour l'instant, trois viticulteurs en Charente, dans le Blayais et le Médoc expérimentent l'algue microscopique. La demande commence à poindre dans les vignobles français. Une vingtaine de viticulteurs testeront la microalgue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne