Gestion de l'eau : l'exemple italien

FRANCE 2

Le système italien de purification des eaux permet aux agriculteurs d'irriguer même en temps de sécheresse.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En Italie, l'eau est une denrée rare et précieuse. Les Romains avaient construit un vaste réseau d'aqueduc pour recueillir les pluies et limiter le gaspillage. Deux millénaires plus tard, l'idée est la même, avec de nouvelles technologies. Près de Rome, une usine recueille et purifie 4 000 litres d'eau de pluie et d'eaux usées par seconde. L'eau est purifiée pour la rendre à nouveau exploitable, dans l'agriculture par exemple. En une journée, 350 millions de litres d'eau sale sont filtrés et redistribués dans le réseau non potable.

La France mauvaise élève

Depuis 2003, l'utilisation d'eaux usées est autorisée dans l'irrigation : la quantité d'eau recyclée est ainsi 40 fois supérieure au chiffre français. Cette eau sert à tout, sauf à être bue, elle n'est pas potable. Les légumes sont arrosés sans conséquence sur leur développement. La France est le pays européen qui recycle le moins ses eaux usées, l'exemple italien intéresse donc les experts...

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne