Gel de printemps : les vignerons s'attendent à des récoltes historiquement basses

France 2

En Gironde, certains domaines viticoles ont vu leurs vignes touchées par le gel au printemps dernier. Les récoltes s'annoncent très mauvaises : c'est du jamais-vu depuis plus de 20 ans dans la région.

Les viticulteurs sont confrontés à de mauvaises récoltes dans certaines régions. Le feuillage a repoussé sur la parcelle de ce vigneron de l'appellation Montagne-Saint-Émilion (Gironde). Au même endroit, au printemps dernier, le gel a grillé 100% des feuilles et des fleurs. Mais si la végétation est revenue, elle ne porte que très peu de grappes de raisin à vendanger. "Normalement, ce pied devrait être plein, c'est-à-dire avoir une dizaine ou une quinzaine de grappes. Alors que là, on a quatre grappes, zéro grappes ici, une petite grappe là... Donc là ça fait 80% de pertes", déplore Hubert Boidron, vigneron du domaine Château Calon. "On va être obligé de vendanger tout à la main, parce qu'à la machine, il va y avoir plus de déchets que de graines, et on va perdre énormément de qualité", ajoute-t-il.

Limiter les frais d'entretien

La situation est encore plus difficile pour ce jeune viticulteur qui vient de s'installer en Bordeaux Bio. Fortement touché par le coup de gel, il est aussi fragilisé financièrement. Il attendra donc le dernier moment pour décider s'il vendange ou pas. De cette situation compliquée témoignent de nombreuses vignes, pas taillées comme à leur habitude. Le signe que les viticulteurs limitent l'entretien, sachant que les rendements de la vendange seront très faibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne