Gel : de lourds dégâts pour les viticulteurs

FRANCE 2

Le gel a fait de gros dégâts la semaine dernière dans les vignes. Depuis, les viticulteurs constatent l'étendue du désastre. Certains ont perdu une importante partie de leur récolte.

La vague de froid exceptionnelle de ce mois d'avril a détruit les vignes de ce producteur près d'Antibes (Alpes-Maritimes). En seulement deux heures, le gel a ravagé plus de la moitié du vignoble. Des pieds de vigne rongés par le gel qui ne produiront rien cette saison. "C'est une mauvaise année, il va falloir faire le dos rond et puis on essaiera que ça passe le plus vite possible", se désole Marc Simon, viticulteur bio à Correns (Var).  

Puiser dans leurs réserves

Même désarroi près de Toulouse (Haute-Garonne), ici les viticulteurs espéraient que leurs vignes resistent aux températures négatives, mais au fil des jours, les pieds ont commencé à mourir. "La grande majorité des bourgeons est complètement grillée par le gel", explique Philippe Sicard, arboriculteur du Domaine de Bédou en Ariège. Dans toutes ces régions, les producteurs vont devoir puiser dans leurs réserves pour tenter de compenser leurs pertes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne