Filière bovine : la détresse des éleveurs

France 2

Plusieurs dizaines d'abattoirs sont bloqués en France ce lundi 15 juin par des éleveurs. Avec la chute des prix, beaucoup ne s'en sortent plus. Un reportage de France 2.

À deux jours d'une réunion cruciale au ministère de l'Agriculture, plusieurs dizaines d'abattoirs sont bloqués en France, ce lundi 15 juin, par des éleveurs qui protestent contre la chute des prix. Une équipe de France 2 s'est rendue près de Poitiers dans l'exploitation d'Edouard Viaud, éleveur de salers, qui peine à dégager un revenu depuis un an et demi.

Il faut 300 jours pour engraisser des veaux tout juste sevrés. Edouard Viaud essaie de les vendre aux négociants à seulement 3,5 euros le kilo, mais c'est trop peu. "Ce qui nous permet juste de couvrir nos charges aujourd'hui. On n'a même pas la possibilité de se rémunérer avec ce prix-là", déplore l'éleveur au micro de France 2.

"Le moral n'est pas bon"

Son père les vendait au même prix, il y a 20 ans alors que les coûts de production ont augmenté, explique la journaliste. Seul moyen pour s'en sortir, la vente directe à la ferme, une fois par mois. Et malgré cela, les factures s'accumulent. "Le moral n'est pas bon", confie Edouard Viaud. "On n'aurait envie que d'une chose, c'est d'arriver à vivre décemment de notre métier". Ce lundi après-midi, il participera au blocage de l'abattoir de Bressuire, dans les Deux-Sèvres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne