Etes-vous prêt à payer plus cher la viande française ?

Les éleveurs en colère bloquent les accès à Caen (Calvados) et les abattoirs de Neubourg (Eure). Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, propose de les recevoir jeudi.

La trésorerie des agriculteurs est dans le rouge, les prix du lait et de la viande seraient trop bas. En colère, les éleveurs normands bloquent, lundi 20 juillet, les accès à Caen (Calvados) et les abattoirs de Neubourg (Eure).

Samedi, François Hollande a lancé un appel à la grande distribution pour qu'elle augmente ses prix d'achat aux agriculteurs. Il a également incité "les consommateurs à faire un effort" en leur demandant de "manger autant qu'il est possible les produits de l'élevage français". Quitte à payer un peu plus cher.

L'accord du 17 juin entre éleveurs, abattoirs, grossistes et grande distribution prévoyait une augmentation des prix d'achats de la viande bovine aux agriculteurs de 5 centimes par semaine. Pourtant, selon le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, à peine 7 centimes ont été gagnés en un mois.

Un médiateur doit remettre au ministre un rapport sur les prix des productions agricoles, mercredi. Dans la foulée, Stéphane Le Foll a proposé de recevoir les éleveurs jeudi.

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Etes-vous prêt à payer plus cher la viande française ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne