Environnement : un maire breton en guerre contre les pesticides

FRANCE 2

Le maire de Langouet (Ille-et-Vilaine) veut protéger ses habitants contre les pesticides. Le mois dernier, il a décidé d'interdire leur utilisation près des maisons. Une mesure radicale qui provoque un bras de fer. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il suffit d'un simple coup d’œil devant la mairie pour prendre la mesure de la situation. Entre le maire de Langouet et la préfète d'Ille-et-Vilaine, rien ne va plus. "Les habitants ont fait des slogans et les ont collés. Ils les mettent à un endroit où je suis sûr de passer, donc ça fait plaisir", explique Daniel Cueff, le maire de la commune de 620 habitants. En mai dernier, l'édile décide d'interdire les pesticides près des maisons. Il signe un arrêté municipal, mais reçoit un courrier de la préfecture dix jours plus tard.

La justice devra trancher

"La préfecture m'indique que l'utilisation des produits phytosanitaires relève d'un pouvoir de police spécial confié au ministre en charge de l'Agriculture", lit le maire, qui précise qu'il ne veut pas lancer un bras de fer contre la préfecture. Le maire veut interdire l'épandage de pesticides à moins de 150 mètres des habitations. "Je n'ai pas envie que les habitants soient angoissés de respirer l'air", confie Daniel Cueff. Le maire ne suivra pas l'avertissement de la préfecture. L'affaire se réglera donc devant le tribunal administratif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne