Emploi : ces agriculteurs qui exercent deux métiers

FRANCE 2

De plus en plus d'agriculteurs, frappés par les difficultés financières, exercent un deuxième métier pour faire face.

Samedi 22 février, le Salon de l'Agriculture s'ouvre à Paris. Plus de 600 000 visiteurs sont attendus dans cette ferme gigantesque qui émerveille, chaque année, petits et grands. Mais ces dernières années, de plus en plus d'agriculteurs sont touchés par une crise économique, qui les oblige à exercer un second métier pour vivre et conserver leur exploitation.

"Sans mon autre activité, je me demande si je continuerais à être agriculteur"

C'est le cas de Godefroy Potin, céréalier à Us, dans le Val d'Oise. À 41 ans, il a repris l'exploitation familiale en 2005. Ce père de deux enfants y travaille 4 jours par semaine, mais il n'en vit pas. "Aujourd'hui, sur la ferme, je vais en tirer un revenu en moyenne entre 500 et 1 000 €. Sans mon autre activité, je me demande si je continuerais à être agriculteur", explique-t-il. Son autre activité consiste à réparer des machines de musculation à Paris, deux jours par semaine. Une société créée il y a 12 ans, qui lui rapporte en moyenne 2 000 € par mois. Florence Fichot, de son côté, est agricultrice et secrétaire comptable dans un cabinet vétérinaire à Corbigny (Nièvre). "D'ici je peux surveiller mes bêtes, voir si j'ai des accouchements et puis ça permet de surveiller tout le bâtiment. Les vaches c'est vraiment une passion", confie-t-elle. Une passion qui ne lui suffit pas pour vivre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne