Voir la vidéo
FRANCE 2

Eau : des agriculteurs alsaciens montrent l'exemple

L'eau de cette rivière, Frédéric Schmitt la partage avec deux autres agriculteurs de son village. En période d'alerte sécheresse, pour pomper l'eau, c'est chacun son tour. La quantité d'eau puisée est limitée par la chambre d'agriculture en fonction du débit de la rivière et du nombre d'hectares de culture à irriguer. Ici, pas de planning, on s'arrange selon les besoins de chacun. 

Système de pompage... inépuisable

L'objectif de ces tours d'eau : anticiper en cas d'alerte, pour ne jamais se retrouver à sec. Une méthode longtemps utilisée par Jean-Marc Wild. Mais dans son secteur, durement touché par la sécheresse, cela ne suffisait pas. Les onze agriculteurs du village ont investi plus d'un million d'euros, aidés par le conseil départemental et l'agence régionale de l'eau, dans un système de pompage. L'eau est directement prélevée dans la nappe phréatique, une ressource quasi inépuisable. 
Le JT
Les autres sujets du JT
plus