Déconfinement : il brade 40 tonnes de pommes de terre

France 2

Avec les longues semaines du confinement, beaucoup d’agriculteurs ont peiné à écouler leurs stocks. Dans le Nord, des producteurs de pomme de terre ont fait de la vente en drive.

Coffres ouverts, des voitures à touche-touche sur ce parking, des clients venus faire une bonne affaire : un producteur écoule ses invendus de patates à prix cassé. À 25 centimes d’euros le kilo, cela cartonne. “C’est cinq euros le sac de vingt kilos, donc c’est imbattable”, confesse un acheteur. Une vente à prix coûtant : pour cette agricultrice, c’est le seul moyen d’écouler les stocks. “Les vendre ainsi, cela couvre nos frais”, explique Martine Demassiet, productrice de pommes de terre.

450 000 tonnes d’excédent de patates

Avec la crise du Covid, les hangars débordent. En France, il y a 450 000 tonnes de patates en trop pour l’année 2020. C’est tout ce que les producteurs n’ont pas pu vendre aux cantines, restaurants et fast-foods.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne