Crise : les producteurs de lait ont du mal à s'en sortir

FRANCE 3

France 3 est allée à la rencontre d'une famille de producteurs de lait. Deux générations travaillent sur l'exploitation. Ils s'accrochent pour perpétuer l'histoire de famille.

En Haute-Garonne, Jean-Luc Soules a hérité de la ferme de ses parents. En 30 ans d'élevage, il n'a jamais vécu une telle crise. Il confie avoir des rendez-vous hebdomadaires avec la banque pour des prêts courts termes et des rallonges d'annuité. Il accumule aujourd'hui 300 000 euros de dettes qui pèsent aussi sur les épaules de ses enfants. Pour Aymeric, prendre le relai de son père était une évidence. Mais il ne peut pas vivre de cette passion. "Pour qu'on arrive à nous payer les investissements, il faudrait que le prix du lait soit à 340 euros les mille litres. Là en ce moment on est payé moins de 300", précise Aymeric Soules.

Maintenir l'héritage familial

Son frère Romain voulait développer et diversifier l'exploitation avec la production de céréales, mais la crise l'a rattrapé. Aujourd'hui, tous les trois se partagent à peine un Smic et sont obligés de vivre sous le même toit. Malgré les difficultés, les deux fils veulent maintenir l'héritage familial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne