Crise des œufs : un nouvel insecticide détecté

France 3

Un insecticide interdit aurait été utilisé dans certains élevages de volailles en France : l’amitraze. Les autorités se veulent rassurantes, mais les consommateurs sont inquiets.

Nouveau rebondissement dans l’affaire des œufs contaminés. Après le fipronil, un nouvel insecticide a été utilisé dans les élevages français de volailles : l’amitraze, destiné à lutter contre les parasites.


Une découverte permise par les investigations en cours dans tous les élevages français. L’utilisation d’amitraze est permise pour les vaches, les porcs et les abeilles, mais strictement interdite pour les poules.

Une augmentation du nombre de fraudes alimentaires

"On n’a pas d’autorisation dans la filière volaille, parce que les éleveurs n’ont jamais demandé l’autorisation. On ne peut pas dire qu’il y a un danger", explique Loïc Evain, directeur adjoint de l’alimentation au ministère de l’Agriculture. L’insecticide est jugé modérément dangereux par l’Organisation mondiale de la santé.


Pour certaines associations, c’est la fraude de trop : "Il reste à démontrer que ce n’est pas dangereux pour le consommateur. Mais le plus important, c’est que l’on est face à une fraude alimentaire, et qu’il y en a de plus en plus en Europe", déplore Karine Jacquemart, de l’association Foodwatch.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne