VIDEO. Des agriculteurs bouillants projettent une tonne de lait en poudre sur le siège du Conseil de l'UE, à Bruxelles

REUTERS et APTN

Ils protestent contre la remise sur le marché de stocks de lait, craignant une chute des prix.

Les producteurs de lait européens sont en colère et ils l'expriment d'une manière spectaculaire dans les rues de Bruxelles ce lundi 23 janvier. Arrivés en tracteurs et en camions, ils ont pulvérisé une tonne de lait en poudre sur la façade du bâtiment Justus Lipsius, où se déroulent les Conseils européens. Les manifestants, venus de plusieurs pays, ont dénoncé la remise sur le marché de stocks de lait retirés pour stabiliser les cours en raison de la surproduction.

"C'est l'excédent qui nous tue"

"La poudre de lait est très symbolique parce que c'est l'excédent qui nous tue, nous et les pays émergents", a fait valoir un manifestant français. La Commission européenne a décidé, en novembre, de remettre une partie du lait en vente, jugeant que la situation s'était améliorée en Europe. Les agriculteurs craignent, eux, que cette mesure ne fasse repartir les cours à la baisse. Des policiers qui gardaient le bâtiment de la Commission européenne ont également été aspergés de lait en poudre.

Selon la Commission, la remise sur le marché ne concerne qu'une petite partie des 354 000 tonnes stockées, et elle sera sans conséquence sur les prix.

Vous êtes à nouveau en ligne