Solidarité : parrainer un mouton pour relancer une exploitation

Cette vidéo n'est plus disponible

Deux ans après la perte totale de leur exploitation dans une avalanche, un couple de bergers a décidé de se relancer grâce à une opération inédite : parraine-moi un mouton.

Repartir à zéro. À Aulon (Hautes-Pyrénées), 200 chèvres venues d'Aveyron apprivoisent tout juste ce flanc de montagne. À leur tête, un couple de bergers, toujours meurtri, mais plein d'espoir. Il y a deux ans, ils ont tout perdu. Le 1er février 2015, une plaque de neige se décroche sur le village d'Aulon : la neige gorgée d'air pulvérise la bergerie. À l'intérieur, les éleveurs survivent, mais presque toutes les bêtes seront perdues.

Un élan de solidarité

Pendant un an, le couple s'est posé la question de reprendre ou non ce travail de plus de vingt ans. Aujourd'hui, avec leur fille et un jeune éleveur, ils ont décidé de se relancer dans l'élevage. De nouvelles installations et un mur paravalanche ont été installés dans la bergerie, financés par les assurances et des subventions et un nouveau troupeau. Pour éviter l'endettement, le couple a mis au point une opération : "Parraine-moi un mouton". Pour 200 euros, chacun peut parrainer une brebis et recevoir tout au long de l'année les produits de la ferme. Déjà 40 parrains se sont manifestés, il en manque 160 pour que l'aventure puisse continuer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne