Loups : la détresse des éleveurs

France 3

Face aux attaques répétées d'un loup, des bergers ont été contraints de couper cour à l'estive de leurs bêtes et de revenir à la bergerie.

Sous la brume d'un matin d'été, une famillle d'éleveurs quitte les grandes étendues du mont Lozère. Le départ est forcé pour les 2500 brebis de leur troupeau. La semaine dernière, il a subi une nouvelle attaque, la quatrième en moins de trois mois d'estive. Une quinzaine de brebis ont été égorgées. Depuis, les éleveurs se relaient tous les jours pour surveiller le troupeau, fusil à l'épaule, de l'aube au crépuscule. Sans arme, la situation peut s'avérer dangereuse. Un berger est tombé nez à nez avec un loup, peinant à le faire partir pour éviter une attaque.

Des pertes conséquentes

Après 30 km et 8 heures de marche, les brebis sont de retour à la bergerie. Pas question de s'endormir pour autant, l'heure est venue de compter les moutons. Sur cette estive, une trentaine de brebis manquent à l'appel, en plus de celles tuées par le loup. Lorsque le loup ne sévissait pas encore, les pertes étaient plus faibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne