Les producteurs de lait et de viande maintiennent la pression

FRANCE 3

Malgré la rallonge annoncée mardi par Stéphane Le Foll, les agriculteurs bloquent toujours plusieurs routes. Ils veulent des mesures structurelles face à la baisse des prix.

Hier, mardi 26 janvier, le ministère de l'Agriculture a annoncé qu'il allait accorder 290 millions d'euros d'aides supplémentaires aux agriculteurs touchés par la grippe aviaire et la baisse des prix. Mais aujourd'hui, les producteurs de lait et de viande ne sont pas apaisés.

En Bretagne, plusieurs d'entre eux ont encore procédé à des blocages, une semaine après le début de la mobilisation. "Les politiques sont indifférents à nos problèmes. Ce matin, on y va et on ne lâche pas le morceau", confie un éleveur à bord de son tracteur. Ailleurs en France, une dizaine d'autres points de blocages ont été signalés.

Le rappel de Le Foll

Dans le Calvados, des manifestants ont contrôlé - avec quelques tensions - des camions pour s'assurer qu'ils transportent de la viande française. La certification de l'origine des produits est une de leurs demandes récurrentes. Les producteurs de lait et de viande vont recevoir 125 millions d'euros d'aide, en plus des 700 millions d'euros alloués l'été dernier. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a indiqué que c'est aux acteurs de la filière de s'entendre pour réévaluer les prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne