Les agriculteurs de nouveau mobilisés

FRANCE 3

Les éleveurs ont repris leurs actions coup de poing à travers la France. Objectif : dénoncer la concurrence européenne.

Rassemblement à Laval, blocage d'autoroute en Mayenne, barrages filtrants aux frontières allemandes et espagnoles... Les éleveurs continuent de dénoncer la concurrence européenne. À Laval, 500 tracteurs convergent vers un point ciblé : le siège social de Lactalis, symbole de ces industriels accusés d'étrangler les agriculteurs. "Le patron de Lactalis, c'est la onzième fortune de France et nous, on est en train de crever la bouche ouverte (...)", explique à France 3 Jean-Luc Corbeau, producteur laitier en Mayenne.

Produits d'origine inconnue

Même sentiment de l'autre côté de la France, à la frontière avec l'Allemagne. Ici, les agriculteurs dénoncent les camions remplis de produits agricoles importants. "Aujourd'hui, le consommateur, quand il va acheter du persil, il pense acheter un produit local de Bretagne et il se retrouve avec des produits dont on ne sait rien", explique Didier Petterman, un vigneron alsacien. Sur les ponts du Rhin, les barrages filtrants ont été levés ce lundi après-midi, mais ces actions coups de poing commencent à irriter en Europe. Le syndicat des éleveurs espagnols menace de boycotter les produits français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne