Lactalis rompt les contrats d'agriculteurs ayant témoigné sur France 2

France 3

Critiquer le groupe Lactalis peut coûter cher. L'industriel a décidé de rompre les contrats d'agriculteurs ayant dénoncé des prix trop bas et un monopole à l'émission Envoyé Spécial de France 2.

Ils ont brisé la loi du silence et ils risquent d'en payer le prix fort. Après 40 ans de collaboration, Lactalis a décidé de ne plus acheter leur lait l'année prochaine. Dans un courrier recommandé, le groupe laitier reproche à ces éleveurs d'avoir critiqué publiquement ses pratiques commerciales. En octobre dernier, le magazine Envoyé Spécial donnait la parole à ses éleveurs.

Cinq éleveurs visés

Au coeur de leur malaise, les prix imposés par Lactalis, des prix trop bas pour pouvoir se rémunérer. Le groupe n'a pas accepté ces critiques et a décidé de rompre leurs contrats. Surpris par ce courrier, Régis et Laurent ne comprennent pas que le groupe laitier n'ait pas cherché à entendre leur désarroi. Pour le groupe en revanche, cette démarche est totalement justifiée. Cinq éleveurs en tout sont visés par la démarche de l'industriel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne