La colère des éleveurs ne retombe pas

France 3

Les agriculteurs continuent de bloquer les accès à Caen et au Mont-Saint-Michel. Ils dénoncent la faiblesse des prix de leurs productions.

Lundi 20 juillet, des centaines d'éleveurs se sont réunis à bord de tracteurs pour frapper un grand coup. Ils ont bloqué l'accès au Mont-Saint-Michel (Manche), l'un des sites touristiques les plus visités de France. Les agriculteurs protestent contre le prix trop faible d'achat de leurs productions qui ne le permet pas de couvrir leurs coûts. "Je les comprends un peu, par rapport à la grande distribution, il faut bien qu'ils vivent aussi", témoigne un vacancier au micro de France 3.

Coordination rurale de la Manche

Éleveurs de porcs, de bovins, producteurs de lait, ils traversent tous une crise sans précédent. L'élevage français est menacé par une vague de dépôts de bilan. 10% des exploitations sont au bord de la faillite. "C'est vraiment un cri de détresse. Tous les agriculteurs aujourd'hui ne gagnent rien", s'alarme Yannick Bodin, président de la Coordination rurale de la Manche.
La grande distribution, les abattoirs et les transformateurs sont mis en cause. Pour contrer les importations accusées de casser les prix, le label "viande de France" va être relancé. Mercredi, le rapport d'un médiateur devrait établir les responsabilités de cette crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne