Grippe aviaire : augmentation des prix en perspective

France 2

Après le grand vide sanitaire imposé dans le Sud-Ouest, la production reprend. Quelles conséquences pour les consommateurs ? France 2 fait le point.

Le grand vide sanitaire est fini. Les oies et canards sont de retour dans les élevages du Sud-Ouest. De nouvelles mesures sanitaires ont été imposées. Quelles conséquences pour les consommateurs ? "Les conséquences de ce vide sanitaire devraient être ressenties par les consommateurs dès la mi-juin, notamment par les amateurs de viande de canard", explique Muriel Lassaga, depuis Horsarrieu (Landes).

Vers une pénurie ?

"Pour les grillades d'été, les magrets et autres aiguillettes devraient se faire plus rares sur les étals. Idem pour le foie gras, même si la saison estivale n'est pas le pic de consommation", poursuit la journaliste de France 2. Et d'ajouter : "Mais ce qu'il faut bien comprendre, c'est que la France est le premier producteur de foie gras dans le monde et que pendant deux mois et demi, près d'un tiers de la production n'a pas pu se faire. Cela représente près de 10 millions de canards. Quant aux prix, l'offre fait la demande. Ce qui laisse présager une augmentation des prix, mais difficile de savoir aujourd'hui si celle-ci sera conséquente ou non."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne