DIRECT. Après Quimper, les agriculteurs ciblent la préfecture à Rennes

Des gendarmes sont déployés lors du blocage de la RN 12 par des agriculteurs, le 21 janvier 2016, dans les Côtes-d\'Armor.
Des gendarmes sont déployés lors du blocage de la RN 12 par des agriculteurs, le 21 janvier 2016, dans les Côtes-d'Armor. (MAXPPP)

De nouvelles actions sont attendues, vendredi, dans l'ouest de la France, pour accentuer la pression sur le ministère de l'Agriculture.

Le mouvement de protestation des agriculteurs se poursuit dans l'Ouest. Des tracteurs ont pris position devant la préfecture d'Ille-et-Vilaine, à Rennes, vendredi 22 janvier, quelques heures après la dispersion de manifestants devant la préfecture du Finistère, à Quimper. Suivez cette nouvelle journée d'actions sur francetv info.

Sauver les emplois. Les agriculteurs bretons, mais également sarthois, ont annoncé de nouvelles mobilisations pour vendredi. Leur objectif est d'afficher leur volonté de survivre à la crise qu'ils traversent et de préserver les emplois.

La RN 12 au ralenti. Dans les Côtes-d'Armor, les éleveurs ont été délogés, jeudi, de la RN12 qu'ils bloquaient près de Saint-Brieuc depuis mercredi après-midi, mais des difficultés de circulation restent attendues vendredi.

Des manifestants délogés à Quimper. Une centaine d'agriculteurs en colère ont semé la pagaille, jeudi soir, à Quimper, déversant du fumier, de la paille et des pneus à plusieurs endroits de la ville, avant d'y mettre le feu. Leur action a été conclue par l'intervention de CRS.

Vous êtes à nouveau en ligne