Crise du lait : le bras de fer se poursuit

Les producteurs de lait et le groupe Lactalis continuent à s'affronter autour du prix d'une production qui ne permet pas à la plupart des exploitants de vivre correctement.

Lactalis a annoncé vendredi 26 août une hausse de 15 euros du prix de la tonne de lait, une augmentation jugée très nettement insuffisante par les éleveurs. La mobilisation continue donc après quatre jours de blocage des producteurs. Certains d'entre eux déplorent une "opération de communication" après l'annonce faite par le géant Lactalis de cette revalorisation du prix de la tonne.

Des actions coordonnées dans des grandes surfaces

Les négociations ont cependant repris entre les deux parties à Laval (Mayenne) alors que les actions d'éclat se poursuivaient en parallèle, notamment dans des grandes surfaces de la région, où des rayons laitiers ont été vidés de leurs produits en signe de colère. Les producteurs se déclarent prêts à maintenir ce blocage jusqu'à ce qu'ils obtiennent un tarif correspondant à leurs exigences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne