Crise des agriculteurs : à qui profitent les aides ?

France 3

Après les annonces de Manuel Valls pour les agriculteurs mercredi 17 février, France 3 revient sur le dernier plan d'aide, déclenché en septembre 2015.

France 3 a rencontré des éleveurs du Maine-et-Loire. Ce couple d'agriculteurs est installé depuis deux ans. Ils remboursent chaque mois 7 000 euros à leurs fournisseurs et 3 500 euros d'emprunts. Ils se sont alors tournés vers l'État, les aides sont tombées en décembre. "6685,89 euros exactement" par mois, annonce Delphine Boussion, en net. "Nos dettes actuellement s'élèvent à 68 435 euros."

Des conditions d'attribution remises en cause

Sur les 700 millions d'euros débloqués par l'Etat, 1,9 million a été alloués au Maine-et-Loire. Moins d'un tiers des 1 500 demandes d'aides ont ici abouti. "Dans le Maine-et-Loire, on a fait le choix de concentrer l'aide sur les agriculteurs les plus en difficultés", explique Éric Roux, de la direction départementale des territoires Maine-et-Loire. François Pichonneau n'y a pas eu droit. Associé avec ses parents, il a toutefois du mal à se dégager un salaire. "Nous tous les mois, on perd entre 2 500 et 3 000 euros", lâche-t-il. Certains agriculteurs remettent en cause les critères d'attribution des aides de l'État. Mais tous le savent, les aides ne peuvent pas être la solution.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne