Antibiotiques, conservateurs... Et si le jambon était moins rose

FRANCE 2

Faut-il croire au jambon propre ? Le jambon nature, gris, sans conservateur ni antibiotique, commence à être mis en avant.

C'est le produit phare de la charcuterie. Pratique et peu cher, le jambon accuse pourtant une baisse des ventes - 4% en 2016. Alors pour relancer le marché, les fabricants nous promettant plus de naturel, moins d'additifs. Mais ce jambon plus vertueux tient-il toutes ses promesses ? Dans les Côtes-d'Armor, Roland élève des cochons depuis plus de 25 ans. Il a toujours travaillé pour le leader français de la charcuterie et récemment, il a changé ses pratiques.

Plus aucun traitement donné en préventif

Ventilation, chauffage par lampe à infrarouge, sol en plastique et non plus en béton, petits jouets, il a amélioré le confort de ses animaux pour répondre aux exigences de son client, se passer d'antibiotiques. Résultat : plus aucun traitement donné en préventif. Si un animal est malade, il est soigné, identifié et séparé des autres lors de la vente. Autre changement : l'alimentation garantie sans OGM. Des granulés qui lui coûtent un euro de plus, mais à l'arrivée, les porcs sont vendus plus cher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne