Agriculture : les exploitants expriment leur colère et leur malaise

Les exploitants agricoles ont manifesté partout en France mardi 22 octobre. Ils demandent à Emmanuel Macron d'écouter leur détresse et leurs nombreux problèmes.

C'est leur colère que les agriculteurs ont montrée mardi 22 octobre en se mobilisant devant plusieurs préfectures partout en France. Leur slogan : "Macron, réponds-nous" est un signal d'alarme au chef de l'État, auquel ils demandent des réponses à leurs nombreux problèmes. À Vesoul (Haute-Saône)*, des bottes de paille ont bloqué l'accès à la préfecture et les agriculteurs exprimaient leur déception concernant les répercussions de la loi alimentation.

"Les prix sont bas, et pas rémunérateurs"

"On attendait beaucoup de cette loi, où il y avait un juste retour vers le producteur. Et on s'aperçoit qu'aujourd'hui, il n'y a rien de fait", pointe un exploitant en colère. Plusieurs d'entre eux assurent que face à la concurrence européenne et internationale, il leur est impossible d'être compétitifs. "Les prix sont bas, et pas rémunérateurs. Et on face on a des charges qui augmentent", détaille un manifestant en Haute-Marne.

* Contrairement à ce qui est indiqué dans le commentaire, il ne s'agit pas de la préfecture de Besançon. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne