Agriculture : la colère des femmes

FRANCE 2

Certaines femmes d'exploitants ont décidé de lancer un cri d'alarme face à l'état psychologique dans lequel leurs familles se retrouvent.

Elles sont femmes d'agriculteurs. Pendant les manifestations, elles n'ont rien dit, mais aujourd'hui, elles ont décidé de prendre la parole autrement. Leur mouvement s'appelle "les foulards noirs", symbole du deuil de celles dont les maris ne peuvent se payer de revenus. "Ça fait pratiquement quatre ans qu'il s'est pas dégagé de salaire, ce n’est pas pensable", explique une d'entre-elles au micro de France 2. "Aujourd'hui, quelle Française accepterait de voir son mari partir du matin à 6h et revenir à 21, 22h pour ramener rien", ajoute une autre femme.

"On n'est pas là pour embêter les gens"

Avec une cinquantaine de femmes, elles défilent régulièrement dans les rues, comme à Caen (Calvados). Foulard sur la tête, et tract à la main, elles défendent la cause agricole, mais loin des méthodes de leurs maris. "On va vers les gens aujourd'hui, on ne fait pas de blocages. On n'est pas là pour embêter les gens, juste pour expliquer le problème qu'il y a dans ce monde agricole", résume Pegy Morieult.

Vous êtes à nouveau en ligne